Oana Cosug

Le dessin est, pour Oana Cosug, le terrain d’investigations qui lui permet ensuite de libérer et d’activer des fantasmes. Il n’a pas fonction de dépeindre le fait visible, mais de concevoir un improbable. Il évoque les peurs et les fascinations du désir. L’approche figurative du sujet, combinée à un jeu abstrait, géométrique et capricieux de lignes, a pour rôle de provoquer chez le spectateur différentes énigmes.

Dans ses dessins, elle exprime une angoisse relative, ôtant l’assurance de la réalité. Les portraits ne sont pas identifiables. Les mains semblent chercher « on ne sait quoi »,, expérimenter à l’infini, rechercher un espace indéfinissable. Pour elle, dessiner est un moyen de se réapproprier des images transitoires, éphémères et souvent aléatoires ou même insignifiantes. Mais la subtilité du dessin autorise ce débordement de sentiments contradictoires. Des images lui viennent qu’elle note, influençant ses lectures et sillonnant l’histoire de l’art. Elle s’en nourrit et tente de se les approprier, ce qui devient une histoire en évolution. Utilisant l’humour et l’ironie comme une forme de conceptualisme poétique, ses dessins entendent entraîner le spectateur dans un monde de fantaisie où les règles de l’absurdité renvoient à des évènements, avec une sensibilité aussi spirituelle que sarcastique.

www.oana-cosug.be

Huile sur toile, 60 x 80 cm
Huile sur toile, 60 x 80 cm
Huile sur toile, 60 x 80 cm
Huile sur toile, 60 x 80 cm
Tempera sur papier,
29,7 x 42 cm
Tempera sur papier,
25 x 18 cm
Tempera et crayons sur papier, 25 x 18 cm
Crayons sur papier, 25 x 18 cm
Crayons sur papier, 25 x 18 cm
Tempera et crayon sur papier, 25 x 18 cm
Tempera sur papier, 25 x 18 cm
Tempera et crayons sur papier, 29,5 x 20,5 cm
Encre de chine et crayons sur papier, 25 x 18 cm
Tempera sur papier, 25 x 18 cm
Tempera sur papier, 25 x 18 cm
Crayons sur papier, 25 x 18 cm
Tempera sur papier,
29,7 x 42 cm
Tempera sur papier,
29,7 x 42 cm
Tempera sur papier,
29,7 x 42 cm
Tempera sur papier,
29,7 x 42 cm
Go top