Manuel Geerinck

Le travail de Manuel Geerinck se situe dans l’évolution de ses pratiques personnelles, œuvres sur papier, peintures sur bois, et photographies marouflées sur acier. Alors que quelque chose dans les supports se contracte, se durcit, l’effet se confirme dans une pratique qui se radicalise en passant de l’artisanat du trait à sa reproduction mécanique.

Ni semblables, ni ressemblantes ces formes nous renvoient soit à un vocabulaire pseudo-scientifique d’apparitions lenticulaires, soit au théâtre expressionniste d’un univers biologique informulé. En effet si ce travail relevait d’une tradition ou d’influences historiques, elles se fonderaient chez Lazlo Moholy Nagy, dont Alain Fleig écrivait dans photographie et surréalisme «Sa série est devenue l’une des bases de la modernité, du photogramme et du travail de l’empreinte».

Christian Gattinoni
Extrait du texte publié dans la magazine Photos Nouvelle n46 en juillet 2007

http://manuelgeerinck.com

Acrylique & fusain sur papier I 35,5x31,7cm
Acrylique & fusain sur papier I 46x34cm
Acrylique & fusain sur papier I 61x46cm
Acrylique & fusain sur papier I 68,5x46cm
Acrylique & fusain sur papier I 61x46cm
Acrylique & fusain sur papier I 61x46cm
Acrylique & fusain sur papier I 61x46cm
Acrylique, fusain & cachet sur papier I 68,5x46cm
Acrylique, huile & fusain sur papier I 46x34cm
Acrylique & fusain sur papier I 31x37cm
Acrylique et fusain sur papier I 46x34cm
Acrylique, fusain et cachet sur papier I 46x34cm
Go top